Tout le bleu du ciel - Mélissa Da Costa

Notre avis :

Émile, 26 ans apprend qu'il est atteint d'une maladie orpheline proche d'Alzheimer et qu'il ne lui reste plus que deux ans à vivre en servant de cobaye pour des traitements expérimentaux. L'idée de faire subir aux siens sa lente et inéluctable déchéance lui étant insupportable, il poste une annonce dans laquelle il explique son infortune et invite un compagnon ou une compagne à l'accompagner durant ces deux années pour un dernier voyage. Une certaine Joanne accepte de tenter l’aventure et les voilà tous les deux en partance vers un avenir dont ils vont essayer de profiter avant que tout s’efface de la mémoire d’Emile.

Résumé comme cela, le sujet du livre peut faire peur et pourtant j'ai rarement lu une prose aussi vivante, gaie et lumineuse. J'ai rarement pris autant de plaisir à suivre une aventure dont je connaissais l'issue. Ce road-movie littéraire va amener les deux compagnons de Pyrénées à la Méditerranée occitane. Ce voyage qui se transforme vite en une course contre le temps, ils vont aussi le faire au plus profond d'eux-mêmes afin de se délester de tout ce qui encombre leurs vies. Et c’est dans la sérénité qu’Emile pourra affronter la mort et Joanne continuer à vivre.

Evidemment ce premier roman n'est pas exempt de quelques défauts, mais ce n'est rien comparé au bonheur qu'il nous procure. Cette histoire nous fait du bien, et faire du bien en parlant de la maladie et de la mort n'était pas gagné d'avance. Mélissa Da Costa, jeune auteure de 28 ans, remporte le pari haut la main.

 

Recommandé par Pascale, médiathèque de Montgiscard

Voir le document
Go to top