Médiathèque d'Ayguesvives
Pour les adultes...
Médiathèque d'Ayguesvives
Pour les enfants...
Médiathèque de Baziège
Médiathèque de Baziège
Médiathèque de Donneville
Médiathèque Donneville
Médiathèque de Montgiscard
Pour les adultes...
Médiathèque de Montgiscard
Pour les enfants...
Bibliothèque de Labastide-Beauvoir
Pour les adultes...
Bibliothèque de Labastide-Beauvoir
Pour les enfants...

Nous contacter :

05 61 81 17 76

mediatheque@montgiscard.com

Horaires

1
Coups de coeur
Accédez à la liste
2
Communiqués
Liste
3
Catalogue
recherche catalogue Recherche
4
Agenda
l m m j v s d
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

Nouveautés DVD cinéma à Montgiscard

Petit paysan de Hubert Charuel (drame)

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre qu’une de ses bêtes est malade. Il sait que la solution dans ce cas est l’abattage du troupeau. Il ne peut pas l’accepter et il ira jusqu’au bout pour sauver ses vaches.

Un très beau film sur l’attachement des éleveurs à leurs bêtes, à la fois leur gagne-pain et leur passion, mais aussi un plaidoyer sur les conditions de vie des petits paysans en 2018, des jeunes qui se battent pour continuer malgré la dureté du métier, l’isolement dans les campagnes et le peu de considération que leur portent les autorités. Mention spéciale aux deux acteurs principaux Swann Arlaud et Sarah Giraudeau criants de vérité. A noter aussi qu’il s’agit d’un film à tout petit budget, comme quoi quand le sujet et les acteurs sont bons, le reste …

 

Good time des frères Safdie (thriller)

Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s’enfuir mais son frère Nick est arrêté. Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s’offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New-York, une longue nuit sous adrénaline.

Une plongée dans la nuit New-Yorkaise pilotée par un Robert Pattinson exceptionnel, méconnaissable, loin des rôles dans lesquels on est habitué à le voir. Très prenant, dynamique, un bon suspense, une dose d’humour tout ce qu’il faut pour faire un film réussi. Ces deux jeunes réalisateurs ont, à n’en pas doute, un bel avenir devant eux.

 

Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (science-fiction)

En 2049, la société est fragilisée par de nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par Wallace Entreprise. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas ordres des humains. Lorsqu’il trouve un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir, retrouver Rick Deckard un Blade Runner disparu depuis 30 …

Il y 30 ans sortait le film de Ridley Scott Blade Runner avec Harrison Ford dans le rôle de Rick Deckard, en 2017, Denis Villeneuve, à qui on doit, entre autres, Incendies ou Sicario, propose une suite à ce film mythique. Si les effets spéciaux ont beaucoup progressé en 30 ans, le scénario lui, reste un peu léger. Cependant on retrouve avec plaisir Harrison Ford, même avec 30 ans de plus, et Ryan Gosling est impeccable dans son rôle d’un Blade Runner dans le doute et le questionnement. A voir aussi pour les images époustouflantes, et l’esthétisme chiadé que nous offre Villeneuve.

 

Detroit de Kathryn Bigelow (drame)

Pendant l'été de 1967, d'importantes émeutes ont lieu à Détroit. De nombreux affrontements, durant 5 jours, feront une quarantaine de morts et des milliers de blessés. L'armée américaine et les policiers de la ville de Détroit prennent une partie d'un hôtel et commencent à interroger les personnes d'une manière vicieuse.

Dans le paysage du cinéma américain une femme réalisatrice nous étonne par son besoin de dénoncer ce qui ne va pas dans cette société. Elle l’a fait avec brio dans Démineurs ou Zero dark thirty, là elle nous revient avec une page de l’histoire peu glorieuse de l’Amérique des années 60, un épisode d’une grande violence envers les afro-américains, les émeutes de Détroit. Mais au lieu de nous restituer ces évènements de manière factuelle et dans leur ensemble, elle choisit d’axer son film sur un fait divers sordide qui a lieu en parallèle au soulèvement populaire et elle fait mouche une fois de plus, résultat : un film magistral d’une puissance inouïe.

                                 

Go to top